Navigation – Plan du site

Numéros

  • 8 | 2015
    Exodes, déplacements, déracinements
    Êxodos, deslocamentos, desenraizamentos

    Dans l’appel à publication, Elohi proposait aux chercheurs intéressés de mener une réflexion « sur les liens entre le territoire et les constructions, discours et ressentis identitaires des peuples indigènes, en envisageant notamment la question des déplacements de populations ». Le constat évident que les peuples indigènes sont devenus étrangers sur la terre de leurs ancêtres permet de donner un sens commun à des phénomènes divers tels que les mouvements migratoires, les (...)

  • 7 | 2015
    Écotourisme
    Ecoturismo
    Ecotourism
    Elohi n°7 | Écotourisme

    L’écotourisme, comme ensemble de formes alternatives de tourisme, n’est pas un domaine véritablement stabilisé. L’intérêt qui lui est porté est relativement récent. Il fait l’objet de nombreux travaux depuis les années 1990. De plus, il s’inscrit dans un secteur d’activité dont le taux de croissance est considéré comme très élevé, donc stratégique. De ce fait, le concept même d’écotourisme donne lieu à diverses interprétations et divers usages. Ainsi peut-on le voir appliq(...)

  • 5-6 | 2014
    Ressources du vivant
    Recursos del mundo vivo
    Recursos do mundo vivo
    Resources of the Living World
    Elohi n°5/6 | Ressources du vivant

    En octobre  2013 s’est tenu à Aix-en-Provence, avec le concours de l’IMBE et le biologiste Alain Thiéry aux manettes, un colloque sur les peuples indigènes et les ressources du vivant. La plupart des participants à ce colloque ont accepté de contribuer au présent numéro double d’Elohi. Une fois de plus, ce volume atteste la nécessité pour les différentes disciplines de se rencontrer et de dialoguer afin d’offrir une meilleure analyse et compréhension de l’objet d’étude qu’(...)

  • 4 | 2013
    L’invention de l’indigène écologiste
    The invention of the ecological Indian
    La invención del indígena ecológico
    A invenção do indígena ecologista
    Elohi n°4 | L’invention de l’indigène écologiste

    Peut-on parler d’invention de l’indigène écologiste, voire environnementaliste, comme l’on parle d’invention du sauvage, noble ou ignoble, dans le sens où telles représentations furent inventées, fabriquées, façonnées par des colonisateurs, parfois en dépit de la réalité observée, et imposées sur les populations colonisées, dans le but même de la colonisation ? Cette question sous-tend les contributions à cette quatrième livraison d’Elohi. Le pouvoir d’assujettissement du (...)

  • 3 | 2013
    La vie signifiante
    A vida significante
    The Signifying Life
    Elohi n°3 | La vie signifiante

    L’un des lieux communs les plus répandus à propos des peuples indigènes est qu’ils ne laissent pas de trace sur leur environnement. Cette idée se révèle être un procédé de déshumanisation par déni de signes, alors que le colonisateur, lui, en inonde la nature soi-disant vierge : il s’approprie le monde par le truchement d’un drapeau, d’une croix, d’une carte, et de tout autre représentation, et le recouvre de tant d’images qu’il finit par le dissimuler. L’Indigène est perç(...)

  • 2 | 2012
    Les peuples indigènes face au reste du monde
    Los pueblos indígenas frente al resto del mundo
    Indigenous people and the rest of the world
    Os povos indígenas face ao resto do mundo
    Couverture ELOHI, juillet-décembre 2012, n°2

    Dans un monde de plus en plus mondialisé, il semble que les peuples indigènes qui vivent sur leurs terres ancestrales ont de plus en plus de mal à les protéger, ainsi que les ressources qu’elles contiennent, de l’avidité des exploitants non-indigènes. Dans certains des combats qu’ils mènent, les peuples indigènes se retrouvent parfois auprès d’organisations écologistes. D’autres fois, ces mêmes organisations se trouvent en porte-à-faux par rapport aux exploitations indigèn(...)

  • 1 | 2012
    Peuples indigènes et environnement
    Pueblos indigenas y medio ambiente
    Indigenous peoples and the environment
    Povos indígenas e meio-ambiente
    Couverture ELOHI, janvier-juin 2012, n°1

    Ce premier numéro d’Elohi pose des bases de réflexions sur l’articulation qui est faite par le sous-titre de la revue entre les peuples indigènes et l’environnement. Dans une introduction définitoire, Nathalie Jaëck rappelle que cette articulation est simultanément définie comme un pléonasme — les peuples indigènes ne font qu’un avec leur environnement — et une oxymore — quand les peuples indigènes et les écologistes s’affrontent. Dans une perspective historique, James Par(...)

  • Logo Université Bordeaux Montaigne
  • Logo Presses universitaires de Bordeaux
  • Logo Climas (Cultures et Littératures des Mondes Anglophones)
  • Logo Ameriber (Amérique latine, Pays ibériques)
  • Logo Institut des Amériques
  • Les cahiers de Revues.org